logo_des_grenadiers

Suivez-nous :

Suivez-nous :

C’est le résultat qui compte

Par Dominic Boivin-samedi 03 Fév 2018

CHÂTEAUGUAY – Les Grenadiers (23-14, 2e division Tacks, 7e classement général) recevaient vendredi, le Rousseau-Royal de Laval-Montréal. Grâce à un but du défenseur Samuel Desgroseilliers, Châteauguay l’a emporté, en prolongation, par la marque de 4 à 3.

Cérémonie d’avant-match

Avant la rencontre, l’organisation châteauguoise a honoré Nicholas Girouard proclamé le joueur offensif CCM de la dernière semaine dans le circuit Baillairgé.

 Une équipe qui en arrache

Les Grenadiers affrontent une équipe qui en arrache. La troupe dirigée par Joey Bucci montrait, avant la partie, une fiche peu reluisante de 9 victoires contre 27 revers. L’aspect offensif est la principale raison des déboires de cette formation.

Cette saison, le LM occupe le dernier rang au chapitre des buts pour dans la ligue midget AAA avec une maigre récolte de 75 en 36 matchs soit 13 de moins que les Forestiers d’Amos.

Aussitôt la rondelle déposée sur la surface glacée, les visiteurs ont une chance en or d’ouvrir la marque, mais Hugo Chiasson est bien sorti pour couvrir son angle.

Les locaux sont les premiers à s’inscrire au tableau. Lucas Mercuri de par l’arrière du filet refile le disque à Alex Larocque. Le # 35, bien posté dans l’enclave, déjoue le cerbère entre les jambières.

Alors que Châteauguay joue avec nonchalance dans leur territoire, le Rousseau-Royal brise la glace. L’attaquant Adam Fiore y va d’un lancer du cercle des mises en jeu qui déjoue le # 30 du côté du bouclier.

Les deux équipes sont nez à nez après 20 minutes de jeu.

Au début de la période médiane, Hugo se signale aux dépens de Xavier Jean.

À 5 :19, Laval-Montréal prend les devants. Gianni-Adriano Lombardo fait scintiller la lumière rouge.

Mais la réplique des Grenadiers ne se fait pas attendre. 44 secondes plus tard, Lucas Mercuri reçoit une passe transversale. Son tir précis touche la cible.

Alors que Nicholas Girouard et Isac Bandu sont au cachot, Gabriel Bouchard décoche un lancer qui est partiellement bloqué par Chiasson. La rondelle se fraie un chemin jusque derrière la ligne rouge.

Par la suite, Laval-Montréal pense avoir consolidé son avance, mais après un conciliabule entre les officiels le score reste intact.

C’est 3 à 2 le Rousseau-Royal après 40 minutes de jeu.

Au dernier tiers, la formation châteauguoise bénéficie à leur tour d’une double supériorité numérique, mais est incapable d’en profiter.

Lancer de punition

Avec 9 :03 à écouler, Lucas Reeves se voit décerner un tir de pénalité. Le # 27 opte pour un lancer du revers qui est repoussé par le gardien.

Alors qu’il ne reste que 58 secondes à faire au cadran et évoluant à six patineurs, Lucas Mercuri ramène les deux équipes à la case départ en inscrivant son second de la soirée.

Les amateurs ont droit à un tout nouveau match. C’est l’égalité 3 à 3 après 60 minutes de jeu.

Il aura fallu attendre seulement 20 secondes avant de décerner un vainqueur.

Le défenseur à caractère offensif Samuel Desgroseilliers y va d’une descente en zone adverse. Il déjoue Lapenna grâce à une belle manœuvre.

Les Grenadiers (23-14) l’emportent en prolongation par la marque de 4 à 3.

L’équipe de Bruce Richardson n’a pas joué un match à la hauteur de son talent. Il y avait un manque de synchronisme, d’intensité. L’exécution de jeu laissait à désirer causant plusieurs revirements.

Mais au final, c’est le résultat qui compte

Le prochain match des Grenadiers aura lieu dimanche alors que les Chevaliers de Lévis seront les visiteurs au Centre Multisport. La partie débutera à 13h30.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay