logo_des_grenadiers

Défaite crève-cœur des Grenadiers au Challenge

Par Dominic Boivin-mercredi 12 Déc 2018

-La Baie- Les Grenadiers disputaient mercredi le premier match de leur ronde préliminaire au Challenge midget AAA CCM face aux Phénix du Collège Esther-Blondin. Malgré le tour du chapeau de Zachary L’Heureux, la troupe d’Éric Lecompte a encaissé une défaite crève-cœur par la marque de 5 à 4, en prolongation, devant 400 spectateurs présents au Centre des Sports Jean-Claude Tremblay.

À titre d’information

Pour ce challenge qui se déroule au Saguenay du 12 au 16 décembre, 24 équipes (6 divisions de 4) sont présentes. Outre les 15 formations du circuit Lévesque, ce tournoi est marqué par la présence de neuf autres formations dont 7 de la région de l’ Atlantique: les Vitos de St-John, les Wildcats Hyundai de Valley Summit, les Flyers de Moncton, le Wolfpack de Cole Harbour, Le Rothesay Netherwood, le New Bridge Academy, le Wild Kensington, une équipe d’Étoiles des midgets Espoirs LHJMQ dirigée par Enrico Ciccone, secondée par Patrice Brisebois ainsi que les Étoiles scolaires de la LHJMQ.

Chacune des équipes dispute trois parties en ronde préliminaire dont deux des trois matchs comptent au classement pour la saison régulière.

Les clubs qui termineront au premier rang de leur groupe respectif, plus les 2 meilleures 2e position, avanceront en ronde éliminatoire pour disputer les quarts de finale et ainsi de suite jusqu’à la finale qui sera présentée le dimanche 16 décembre à 13h.

L’équipe championne en premier ou celle finaliste, si c’est une équipe du Québec, méritera un laissez-passer pour la première ronde des prochaines séries éliminatoires (Coupe Jimmy-Ferrari).

C’est une belle opportunité pour les 300 joueurs du midget AAA québécois et ceux des équipes invitées de se mettre en évidence devant plus de 250 recruteurs du junior majeur, des rangs collégiaux et du junior AAA qui scruteront à la loupe les faits et gestes de chacun de ces hockeyeurs.

En ce qui a trait au match qui nous intéresse, Daniel Carrière est désigné dans la mêlée. Son vis-à-vis est Samuel Fournier.

Dès le départ, on a vu le cerbère châteauguois être mis à l’épreuve alors que Stéphane Huard décoche un tir à bout portant.

Les Grenadiers ont plusieurs chances de marquer. James Logan passe à Brendan Rossetti qui quitte son poste de défenseur, mais ne peut compléter le jeu orchestré.

Par la suite, c’est au tour de Karl Ste-Marie de menacer. Son tir de l’enclave est repoussé par le # 33 qui n’accorde pas de retour.

Peu de temps après, Alex Larocque est puni pour obstruction envers le gardien. Les protégés de Paulin Bordeleau bousillent une chance de marquer. Sur une descente à trois contre un, ils sont incapables de décocher un tir en direction du filet adverse.

Avec 21.3 secondes à faire, Zachary L’Heureux fait preuve d’opportunisme.  Laissé sans surveillance, le # 91 loge le disque par-dessus l’épaule de Fournier, agenouillé.

C’est 1 à 0 après 20 minutes de jeu.

Châteauguay entame le deuxième vingt en mettant de l’intensité en zone adverse. Le gardien d’Esther-Blondin doit se signaler aux dépens de Zachary Roy, Charles-Olivier Nadeau et Loick Daigle.

Après plusieurs chances ratées, les adversaires créént l’égalité. Tristan Fortin touche la cible, Stéphane huard et Félix Trudeau récolte de mentions d’aide sur la séquence.

Quelques instants plus tard, ce même huard y va d’une incursion en zone adverse. Il perce la défensive, fait tout sauf marquer.

À 13 :13 Les Phénix prennent les devants. Olivier Gervais Daigneault décoche un tir sur réception qui ne laisse aucune chance à Carrière.

Mais le gardien natif de Blainville qui était solide jusqu’à présent commet une bourde. Il jongle avec la rondelle. Zachary L’Heureux en profite pour loger le disque dans une cage béante.

Avec 37.3 secondes à faire, Carrière se signale sur un tir du cercles des mises en jeu..

C’est l’égalité 2 à 2 après 40 minutes de jeu.

Au dernier tiers,  Esther-Blondin compte deux buts, coup sur coup, dans l’intervalle d’une minute.

Tout d’abord, Maximilien Ledoux fait scintiller la lumière rouge.

Puis, alors que Gabriel Bousquet est puni pour avoir accroché, Tristan Fortin déjoue le # 1 côté de la mitaine.

Mais ne comptez pas les Grenadiers pour battu. À l’image de leur entraîneur-chef, ils font preuve de caractère.

À 11 :43 Zachary L’Heureux complète son tour du chapeau et Zachary Séguin lui, ramène les deux équipes à la case départ.

Les amateurs ont droit à un tout nouveau match. On ira donc en surtemps.

C’est finalement l’attaquant Maximilien Ledoux qui donne la victoire aux siens alors qu’il surprend Carrière dans la partie supérieure du filet.

Une défaite crève-cœur pour les Grenadiers qui s’inclinent en prolongation par la marque de 5 à 4.

Les commentaires de l’entraîneur-chef  Éric Lecompte

« C’est une défaite crève-cœur.  On méritait un bien meilleur sort. On a travaillé jusqu’à la fin. Je sens que les gars ne sont pas contents. C’est quand même positif. Ils ont  démontré beaucoup de caractère en surmontant un déficit de deux buts. »

« Honnêtement, je l’ai senti sur le banc quand ils ont pris cette avance-là. Bien souvent on avait tendance à s’écraser, mais au contraire là, ça la fouetté tout le monde. Ils se sont relevés.  J’ai aimé la réaction des joueurs. Nous avons travaillé ensemble.  On a eu le double des chances de marquer qu’ils ont eues. Normalement à quatre buts tu gagnes un match de hockey. On va semer là-dessus. »

« Zachary L’heureux joue du gros hockey depuis trois, quatre matchs. Il est impliqué. Je l’ai rencontré il y a deux semaines. Je veux vraiment qu’il se concentre à jouer des deux côtés autant défensivement qu’offensivement. J’ai déjà été un joueur offensif et quand la rondelle ne rentre pas tu les cherches ces buts-là. Tu te mets de la pression. Zach va bien. Il a connu tout un match aujourd’hui. » De terminer le coach.

La prochaine partie pour la troupe d’Éric Lecompte (0-0-1) aura lieu jeudi alors qu’ils se mesureront à la formation de l’Atlantique le Rotheysay Netherwood (0-1-0). La rencontre débutera à 10h45.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Collaboration : Martin Thériault, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Maxime Maheu