logo_des_grenadiers

Les Grenadiers éliminent le Blizzard en 4 matchs

Par Dominic Boivin-samedi 02 Mar 2019

-Châteauguay- Après leur victoire en prolongation la veille, les Grenadiers disputaient un deuxième match en moins de vingt-quatre heures. La troupe d’Éric Lecompte l’a emporté par la marque de 6 à 2 et ainsi éliminer le Blizzard du Séminaire Saint-François en 4 matchs.

Malgré la défaite subie vendredi, l’entraîneur-chef Frédéric Parent fait de nouveau confiance à Jean-Tommy Auger. Son vis-à-vis est Hugo Chiasson.

Au début de la première période, les Grenadiers jouent la carte de la robustesse alors que l’on voit Anthony Marcil distribuer une solide mise en échec aux dépens d’Alex Labbé.

Les Grenadiers passent près d’ouvrir la marque. Raphael Séguin décoche un tir de la ligne bleue qui est dévié au passage par Hugo Audette. Le # 19 joue de malchance alors que  la rondelle touche le côté extérieur du filet.

Ce n’est que partie remise.

À 8 :13, sur un 2 contre 1, Alex Larocque passe à Loick Daigle. Le # 90 qui est littéralement en feu par les temps qui courent déjoue le # 30.

Châteauguay double son avance. Alexis Brisson décoche un tir parfait dans la lucarne.

Après ce but, question de fouetter sa troupe, l’entraîneur-chef Frédéric Parent effectue un changement de gardien. Philippe Larue s’amène dans la mêlée.

De son côté, le cerbère Hugo Chiasson est tout le contraire de ses opposants depuis le début des séries.  Il continue d’exceller face Philippe Jacques et sur Gabriel Rouleau du bout de la jambière.

C’est 2 à 0 Châteauguay après 20 minutes de jeu.

En deuxième période le calvaire se poursuit pour le Blizzard. Alors qu’il évolue sur le jeu de puissance, Alex Larocque se présente seul. Son tir est repoussé par Larue qui tente de garder son équipe dans la rencontre.

Le Blizzard cherche désespérément à s’inscrire au tableau par l’entremise de Fabrice Drouin mais ce bute à un Chiasson en possession de tous ses moyens.

Quelques instants plus tard, sur un 2 contre 1, James Logan décide de lancer. Une décision qui fut la bonne puisqu’il déjoue le # 31 du côté du bouclier.

Le Blizzard brise finalement la glace. Alex Labbé déjoue Hugo du côté de la mitaine.

Alors que Milo Roelens est au cachot pour avoir fait trébucher. Gabriel Bousquet tire. Zachary Séguin bien posté derrière le cerbère n’a qu’à pousser le disque dans une cage béante.

Par la suite, Hugo Chiasson fidèle à lui-même est solide aux dépens de Guillaume Richard et d’Émile Chouinard.

Alors que les Grenadiers évoluent à 3 contre 5, le triangle défensif formé d’Alex Larocque, Gabriel Bousquet et Samuel Bourdages fait le travail.

Avant que l’on entende le son de la sirène, Hugo se signale de nouveau. Cette fois-ci aux dépens d’Alexis Morin.

C’est 4 à 1 après 40 minutes de jeu.

Au début du dernier tiers, SSF réduit l’écart par l’entremise de Philippe Jacques.

Rien pour effrayer la formation Châteauguoise.

Quelques instants plus tard, Zachary L’Heureux à l’embouchure du filet décoche un tir du poignet qui déjoue Larue.

Avec 4 minutes et 25 secondes à faire, l’entraîneur-chef Frédéric Parent retire son gardien à la faveur d’un sixième attaquant.

Les locaux en profitent. Zachary Séguin loge le disque dans une cage béante.

Les Grenadiers l’emportent par la marque de 6 à 2 et éliminent le Blizzard en 4 matchs.

Après la victoire on a vu derrière le banc, l’entraîneur-chef Éric Lecompte, l’entraîneur adjoint Marc-Olivier Samson, l’entraîneur des gardiens Gilles Charron, le préposé  à l’équipement Mario Maheu et la physiothérapeute s’enlacer. Un moment émouvant.

Impressions de l’entraîneur-chef Éric Lecompte

« On s’était préparé en fonction du match d’aujourd’hui. Le plus plaisant pour un entraîneur c’est quand tu fais des ajustements pour créer certaines choses et que ça fonctionne. »

« Dans cette série-là, je n’ai jamais senti que nous étions en mode panique où que la confiance n’était pas là. Lors de la première rencontre, on a montré du caractère. Pour le deuxième match, on a manqué un peu d’énergie. Nous étions fatigués. On avait eu une longue journée, mais jamais je n’ai senti que la confiance n’était pas là ou que l’on paniquait. On faisait des ajustements, les joueurs étaient réceptifs. »

« Alex Larocque, Loick Daigle et Samuel Bourdages ce sont des gars avec qui l’on a confiance en désavantage numérique. Sincèrement dans cette série-là, ils ont fait un travail incroyable. Le nombre de lancers qu’ils bloquent. Pour jouer en infériorité, ça prend du cœur. Ils font un travail incroyable présentement. Les unités spéciales doivent faire le travail ».

« On a joué dans notre identité. Nous avons des joueurs qui sont rapides avec du caractère. Être les premiers sur le porteur de la rondelle c’est la chose que l’on a ajustée le plus après le deuxième match à Québec. Nous étions un peu plus passifs. Cet après-midi, nous avons été plus agressifs, récupérez les rondelles libres. Nous avons fait ça pendant 60 minutes avec le résultat qu’on a. »

« Surpris d’avoir éliminé SSF en 4 ? Sincèrement, ça fait quelques entrevues que j’ai avec vous autres. Le processus c’est de focuser sur notre équipe. Ce fut une bonne série. Nous avons encore des points à améliorer sur ce que l’on fait bien. Nous allons continuer sur cette lancée. »

« Cette série-là a été difficile physiquement. On va se reposer et s’ajuster avec nos prochains adversaires. »

Les commentaires de la première étoile du match Hugo Chiasson

« Nous savions que ça n’allait pas être facile face au Blizzard. Les gars étaient bien préparés. Ils ont compté beaucoup de buts lors de cette série ce qui m’a donné de la confiance et plus d’espace de manœuvre. Bravo à toute l’équipe ! »

Les impressions d’Alex Larocque

« Ce fut un match de série. Il n’y avait pas beaucoup d’espace sur la patinoire. Le jeu était robuste. Au final ça l’a peut –être pas été chic chic, mais nous avons trouvé le moyen de gagner. »

« On a voulu remporter cette série le plus rapidement possible. Il faut continuer dans cette direction -là. Si tu n’es pas prêt à te sacrifier, c’est parce que tu n’as pas ta place. Je ne suis pas le seul qui a bloqué des tirs aujourd’hui. Nous sommes plusieurs dont Loick Daigle et Samuel Bourdages. Tout le monde était prêt à se sacrifier et c’est pour ça qu’on a gagné. Je suis content d’avoir eu la deuxième étoile ce soir, mais le plus important c’est la victoire. »

Les commentaires de Charles-Olivier Nadeau

« C’est une belle victoire d’équipe. Les 4 trios  se sont impliqués, les 6 défenseurs et notre gardien Hugo Chiasson. Ça l’a bien été. Nous sommes prêts à amorcer la prochaine série. »

Les propos de la troisième étoile James Logan

« Ce fut un match très intense. On savait que le Blizzard ne voulait pas repartir d’ici avec une défaite. On a  travaillé en équipe. Nous allons être prêts pour la prochaine série. »

Les Grenadiers entameront leur prochaine série vendredi. Les adversaires au moment où l’on se parle ne sont pas encore connus.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Collaboration de Martin Thériault, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Maxime Maheu