logo_des_grenadiers

Les Grenadiers évitent l’élimination

Par Dominic Boivin-mercredi 13 Mar 2019

-Châteauguay-  Après leur cinglant revers par la marque de 9 à 0 dimanche face aux Cantonniers de Magog,  les Grenadiers étaient de retour devant leurs partisans. La troupe d’Éric Lecompte a évité l’élimination, l’emportant de façon convaincante 7 à 3 devant 609 spectateurs au Centre Multisports.

Comme on s’y attendait, les Grenadiers avaient un défi de taille se mesurant aux Cantonniers en quart de finale. Preuve à l’appui : à la fin du calendrier régulier,  pas moins de 55 points séparaient les formations en présence.

C’est donc une partie sans lendemain pour les Grenadiers qui tirent de l’arrière dans la série 3 de 5, 0-2.

Avant la rencontre, on a eu droit à une cérémonie protocolaire alors que les Grenadiers du Sud-Ouest ont remporté la médaille d’or en guise de la 54e édition des Jeux du Québec. La troupe de Mario Larocque a terminé avec une fiche parfaite de 5 victoires contre aucun revers. Bravo à toute l’équipe !

En ce qui a trait à la rencontre qui nous intéresse, la formation châteauguoise pouvait compter sur le retour au jeu de Zachary L’Heureux qui a raté le match # 2.

Le moins que l’on puisse dire c’est que la partie commence mal pour les Grenadiers. Ils se voient décerner une punition pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire.

La machine magogoise n’en demande pas tant. Elle en profite alors que Justin Robidas touche la cible.

Les locaux n’abdiquent pas.

Après 77 minutes et 55 secondes sans avoir fait scintiller la lumière rouge, ils créent l’égalité par l’entremise de Loick Daigle.  Le # 90 déjoue le gardien Xavier Dupont du côté de la mitaine. Un but qui fait du bien.

Puis, avant que les deux équipes retraitent aux vestiaires, James Logan récupère une rondelle libre pour faire bouger les cordages.

C’est 2 à 1 Châteauguay après 20 minutes de jeu.

En période médiane, l’indiscipline frappe de nouveau la formation châteauguoise.

Alors que Samuel Bourdages est au cachot pour avoir fait trébucher, Alexandre Doucet nivelle la marque.

Mais les locaux répliquent avec trois buts sans riposte gracieuseté de Zachary Chalifoux, Gabriel Bousquet et Brandon Rossetti.

Avant que l’on entende le son de la sirène, Zachary Barabé déjoue la vigilance d’Hugo Chiasson. Un troisième but inscrit via les unités spéciales pour le club de Félix Potvin, cette fois-ci en infériorité numérique.

C’est 5 à 3 après 40 minutes de jeu.

Au dernier tiers, Châteauguay inscrit deux buts pour se sauver avec la victoire.

Tout d’abord, Alexis Brisson remet le disque à Zachary l’Heureux. Le # 91 déjoue le cerbère Olivier Adam venu en relève à Dupont.

En fin d’engagement, l’entraîneur-chef Félix Potvin retire son gardien à la faveur d’un sixième attaquant. Brandon Rossetti en profite. Il loge le disque dans une cage béante.

Les Grenadiers l’emportent par la marque de 7 à 3 et évitent ainsi l’élimination

Les impressions de l’entraîneur-chef Éric Lecompte

« Il fallait rebondir et disputer un bon match devant nos partisans. Nous avons joué avec plus de confiance. J’ai dit à mes joueurs de ne pas paniquer. Il y a des façons de gagner et de perdre. Que tu perdes 9-0 ou 1-0, ça reste une défaite. Je n’étais pas satisfait de la manière dont nous nous sommes présentés lors des deux premiers matchs à Magog. On n’a pas joué dans notre identité. »

« Ce soir, c’est une victoire, mais il ne faut pas partir en peur.  Nous savons tous quel genre d’équipe représente Magog. Nous avons du caractère dans le vestiaire. Je sais comment mes joueurs peuvent se comporter. »

« Si je vais faire quelque chose de différent en fonction du match de demain ? C’est une question que je ne répondrai pas. Peut –être que oui, peut –être que non ! » De terminer Éric Lecompte.

Le match # 4 de la série quart de finale 3 de 5  aura lieu le mercredi 13 mars à compter de 19h35 au Centre Multisports. Les Cantonniers en avance 2-1.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Collaboration : Martin Thériault, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Joey Chabot, les Grenadiers de Châteauguay