logo_des_grenadiers

Les Grenadiers s’inclinent face à leur bête noire

Par Dominic Boivin-samedi 27 Jan 2018

-CHÂTEAUGUAY- Après leur victoire la veille face à l’intrépide de Gatineau, les Grenadiers (22-14, 2e division Tacks, 7e classement général) recevaient samedi les Lions du Lac St-Louis. La troupe de Bruce Richardson s’est inclinée par la marque de 6 à 3.

Cérémonie d’avant match

Les amateurs présents au Centre Multisport ont assisté à une cérémonie d’avant-match alors que les Cougars de Châteauguay atome AA ont remporté le 21 janvier dernier, le tournoi de Brossard face au Drakkar de Vaudreuil-Dorion 1 à 0. Bravo à toute l’équipe !

En ce qui a trait à la rencontre qui nous intéresse, les Grenadiers avaient rendez-vous avec les deux meilleurs marqueurs de la Ligue midget AAA, Justin Hryckowian et Brandon Frattaroli. Ils occupent respectivement les 1e et 2e rangs au classement avec des récoltes de 68 et 59 points.

Dès le départ, les Lions passent près de s’inscrire au tableau. Le dangereux Brandon Frattaroli y va d’une descente en zone adverse. Son tir rate de peu la partie supérieure du filet.

Par la suite le trio formé d’Alec Reid, Lucas Reeves et Nicholas Girouard met de la pression en zone adverse sans toutefois être capable de trouver le fond du filet.

Les Grenadiers sont les premiers à s’inscrire au tableau. Alors que Patrick Meagher est puni pour avoir accroché, le joueur offensif du mois de novembre et décembre chez les Grenadiers, Alex Larocque continue sur sa lancée. Il y va d’un tir du cercle des mises en jeu qui déjoue Levi du côté de la mitaine.

Les Lions créent l’égalité de la même manière que ses adversaires. Avec l’avantage d’un joueur, Christopher Ducharme redirige de belles façons le tir de Brandon Frattaroli. Justin Hryckowian récolte une mention d’aide sur le jeu.

Avec quelques secondes à faire au cadran, le défenseur Samuel Régis y va d’un beau jeu défensif. Il coupe une manœuvre de Ducharme, allongé de tout son long faisant avorter une chance de marquer.

C’est l’égalité 1 à 1 après 20 minutes de jeu.

En période médiane, les visiteurs prennent les devants. Sur le jeu de puissance, Christopher Ducharme encore lui, récupère un retour de lancer. Bien posté devant le filet, il n’a qu’à loger le disque dans une cage béante.

Le jeu de la chaise musicale se poursuit en avantage numérique. Un quatrième but y ai inscrit. Le capitaine Blake Richardson porte le score 2 à 2 en y allant d’un tir parfait dans la lucarne.

À 13 :36 Alec Reid remet la rondelle à Lucas Reeves qui touche la cible.

Mais les visiteurs sont coriaces. Avant de retraiter aux vestiaires, ils y vont de deux buts. Patrick Meagher marque son premier de la saison.

Puis, Kerfalla Toure se présente seul devant Béluse. Il le déjoue d’un tir du revers précis du côté de la mitaine.

C’est 4 à 3 pour les visiteurs après 40 minutes de jeu.

Lors du dernier tiers, le Lac St-Louis rajoute deux buts pour se sauver avec la victoire.

Tout d’abord, l’excellent Brandon Frattaroli inscrit son 26e de la saison. Il déjoue le cerbère châteauguois d’une feinte de droite à gauche.

Finalement, Matt Choupani viendra sceller l’issue du match. Le # 13 profite d’une sortie hasardeuse de Béluse pour loger le disque dans un filet désert.

Les Grenadiers s’inclinent face à leur bête noire par la marque de 6 à 3. Ils encaissent une quatrième défaite en cinq affrontements contre l’équipe de l’ouest de Montréal.

Impressions de l’entraîneur-chef Bruce Richardson

« Je ne trouve pas que nous avons joué un mauvais match. Nous avons eu des opportunités. Leur gardien a fait des arrêts clés au bon moment. Nous avons fait quelques erreurs individuelles qui nous ont coûté des buts. Quand tu affrontes des gars comme Justin Hryckowian et Brandon Frattaroli tu peux être sur qu’ils  vont t’en faire payer le prix. C’est-ce qui s’est produit. Nos intentions étaient bonnes. Les gars sont venus ici pour jouer au hockey. »

« Je suis content de la progression de ma formation. Nous avons seulement 6 défaites lors de nos 23 derniers matchs. Dans notre situation, quand tu perds on dirait que ça fait plus mal car tes standards sont plus élevés. Tu deviens habitué à des belles performances et après quand tu descends en bas de ça la déception survient. Si on regarde au début de la saison jusqu’à aujourd’hui il y a une nette progression. Les joueurs sont meilleurs. L’équipe sait comment elle est capable de jouer. »

« Hugo Chiasson n’est pas rétabli à 100%. Avec aujourd’hui, il restait 5 matchs avant le début des séries. Béluse nous a donné du bon hockey pendant son absence. J’ai décidé de reposer Hugo. Quand il affronte son ancienne formation les Lions, il se met plus de pression. Christophe a embarqué dans la mêlée. J’ai deux gardiens de confiance et il faut les faire jouer. »

« Sur ma 100e victoire en carrière dans le midget AAA, je ne sais pas si c’est bon. Je l’ai su seulement ce matin. Les 100 victoires je ne suis pas tout seul. Ce sont les joueurs et tout le groupe qui m’entourent. Je m’entoure de gens passionnés. C’est mon premier critère ainsi que ma connaissance du hockey. C’est la centième victoire de l’organisation pendant que j’étais l’entraîneur. Ce n’est pas ma 100e victoire à moi. »

Il reste donc que quatre rencontres à disputer avant le début des séries éliminatoires.

Le prochain match pour les Grenadiers (22-14) aura lieu vendredi alors qu’ils recevront le Rousseau-Royal de Laval-Montréal. La partie débutera à 19 :30.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Maxime Maheu