logo_des_grenadiers

Les Grenadiers s’inclinent face aux Vikings

Par Dominic Boivin-jeudi 08 Fév 2018

-CHÂTEAUGUAY– Les Grenadiers (24-15, 2e division Tacks, 7e classement général) disputaient, mercredi, leur avant-dernier match du calendrier régulier. La troupe de Bruce Richardson s’est inclinée par la marque de 4 à 3.

 

Une formation redoutable

Châteauguay affronte une formation redoutable qui a terminé en tête de la division CCM.

Sans avoir la jeune sensation Alexis Lafrenière cette saison parti pour Rimouski, l’équipe d’Alexandre Gagnon peut quand même se consoler à l’idée d’avoir deux attaquants de qualité avec le capitaine Simon Lafrance et l’attaquant Enrico Di Cesare qui occupent respectivement les 6e et 8e rangs des compteurs dans le circuit Baillargé.

De plus, ils ont l’un des meilleurs gardiens en Félix Éthier comme en fait foi sa fiche de 15-7 sa moyenne de 2.34 son pourcentage d’efficacité de .924 et ses deux jeux blancs.

Les Vikings ont des statistiques éloquentes. Ils sont en tête pour les buts marqués dans la Ligue midget AAA avec 155 et troisième au niveau des buts accordés avec 105 derrière les Estacades de Trois-Rivières et les Chevaliers de Lévis.

Samuel Régis

Du côté des Grenadiers, un petit mot sur le défenseur Samuel Régis qui a disputé son premier match en carrière dans la LHJMQ mardi dernier alors que les Huskies de Rouyn-Noranda visitaient les Voltigeurs de Drummondville. Régis a fait bonne impression lui qui a été utilisé pendant plus de 15 minutes.

Le # 95  sera un rouage important dans les succès de l’équipe lors des séries éliminatoires. Samuel est caractérisé comme étant un défenseur fiable préconisant un style de jeu physique. Il est solide défensivement et souvent utilisé contre les meilleurs éléments.

C’est Hugo Chiasson qui est désigné dans la mêlée son vis-à-vis est Félix Éthier.

Au début de la première période, deux buts sont inscrits rapidement sur la feuille de pointage.

À 1 :25 les Grenadiers ouvrent les hostilités. Charles-Olivier Nadeau déjoue la vigilance du # 31. Lucas Mercuri récolte une mention d’aide sur le jeu.

Mais 46 secondes plus tard, Vincent Nardone touche la cible pour porter le score 1 à 1.

Par la suite, les locaux passent près de reprendre les devants alors que Lucas Mercuri suite à une belle manoeuvre revient de par derrière le filet, mais le cerbère veille au grain.

Quelques instants plus tard, Chiasson joue de chance alors que la frappe d’un adversaire touche le poteau à la droite du filet.

En fin d’engagement, Châteauguay évolue en double infériorité numérique. Alors que Desgroseilliers et Régis sont au cachot, le triangle défensif limite les dégâts.

C’est l’égalité 1 à 1 après 20 minutes de jeu.

En période médiane, les locaux reprennent les devants. Zachary L’Heureux marque son premier de la saison. Kevin Lapierre et Devon de Vries sont complices sur la séquence.

Mais les Vikings font preuve de caractère par l’entremise de Noah Goyette qui fait scintiller la lumière rouge.

Les deux équipes retraitent aux vestiaires sur un pied d’égalité.

Lors du dernier tiers, trois buts sont marqués.

Tout d’abord, un troisième joueur d’utilité se signale pour Châteauguay. Après Nadeau et L’Heureux, c’est au tour d’Anthony Marcil de faire bouger les cordages.

Mais les visiteurs marquent deux buts sans riposte pour se sauver avec la victoire.

Tout d’abord, Xavier Fortin ramène les deux équipes à la case départ.

Puis, alors que le jeu de puissance est pitoyable d’un côté comme de l’autre depuis le début de la soirée avec 12 supériorités numériques de bousillées, Said-Aby Facal freine la séquence.

À 18 :53, il déjoue le #30 impuissant sur le jeu.

C’est le but qui fait la différence.

Marque finale :

Vikings de Saint-Eustache : 4

Grenadiers de Châteauguay : 3

Commentaires de l’entraîneur-chef Bruce Richardson

« Nous avons joué par séquence ce soir. Aucune constance de notre part. Une bonne présence sur deux. C’est difficile de gagner un match de hockey lorsque tu perds des mises en jeu importantes dans des moments cruciaux lors des désavantages numériques et sur le jeu de puissance. Nous avons été indisciplinés. Mettons que ça n’a pas été notre force ce soir ! Il va falloir apprendre de ce match-là afin que ça ne reproduise pas dans les séries! »

Le dernier match pour les Grenadiers (24-15) en saison régulière aura lieu vendredi alors qu’ils visiteront les Albatros du Collège Notre-Dame au Centre Premier Tech. La rencontre débutera à 19 :30.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Maxime Maheu