logo_des_grenadiers

Les Grenadiers surprennent les Cantonniers

Par Dominic Boivin-samedi 26 Jan 2019

-Châteauguay- Les Grenadiers recevaient vendredi, les Cantonniers de Magog. Dans un match chaudement disputé, la troupe d’Éric Lecompte l’a emportée, en fusillade, par la marque de 4 à 3.

Cette rencontre revêt une importance particulière. L’entraîneur-chef Félix Potvin dirige son 250e match derrière le banc des Cantonniers lui qui peut du même coup, atteindre le plateau des 150 victoires en carrière.

Les Cantonniers traversent une heureuse séquence. Ils ont remporté 9 de leurs 10 derniers affrontements. La troupe de Félix Potvin occupe actuellement la deuxième position au classement général et le second rang au niveau des buts pour (171) et contre (79) dans le circuit Lévesque.

De leur côté,  les Grenadiers sont décimés par les blessures avec les absences des Charles-Olivier Nadeau, Frédéric Dutil et James Logan.

S’ils désirent l’emporter, les Grenadiers devront avoir à l’œil les Alexandre Doucet, Justin Robidas et le quart-arrière Jacob Dion qui sont respectivement cinquième, septième et onzième meilleur compteur dans la ligue midget AAA.  De plus, ils devront venir à bout du gardien Olivier Adam qui revendique le plus de jeux blancs dans le circuit cette saison avec 5.

La formation châteauguoise veut stopper à quatre leur série d’insuccès après des revers subis aux mains des Élites de Jonquière, les Chevaliers de Lévis, les Albatros du Collège Notre-Dame et le Blizzard du Séminaire St-François.

C’est Hugo Chiasson qui est désignée dans la mêlée son vis-à-vis est Olivier Adam.

Dès le début du match, les locaux cognent à la porte. Zachary Séguin décoche un tir, mais Olivier Adam a le dernier mot.

Quelques minutes plus tard, le # 33 se signale. Il est solide face à Justin Robidas puis sur Jacob Dion alors qu’il quitte sa position de défenseur.

Dion revient à la charge sur la séquence suivante. Il décoche un tir du point d’appui, à ras la glace, repoussée de la jambière gauche.

À 18 :12 Zachary L’Heureux ouvre les hostilités. Le #91 récupère un retour de lancer et trompe la vigilance du # 35.

Puis, alors qu’il ne reste que 0.4 seconde à faire au cadran, il touche les cordages dans la partie supérieure du filet. But marqué en infériorité numérique.

C’est 2 à 0 Châteauguay après 20 minutes de jeu.

En période médiane, les visiteurs réduisent l’écart. Alors qu’Hugo Audette est au cachot, Jésus-Piaget Ntakarutimana décoche un tir de la ligne bleue qui déjoue Chiasson du côté du bouclier.

À mi-chemin de l’engagement, les Grenadiers reprennent les devants. Alex Larocque fait scintiller la lumière rouge. Zachary Séguin récolte une mention d’aide sur le jeu.

Avant que l’on entende le son de la sirène, Jérémy Lapointe redirige au passage le lancer d’Édouard F. Cournoyer.

C’est 3 à 2 après 40 minutes de jeu.

Au dernier tiers, les Cantonniers créent l’égalité. Jérémy Lapointe, bien poster devant le filet loge le disque derrière la ligne des buts.

Puis, Magog passe près de prendre les devants, mais le tir de Justin Robidas frappe de plein fouet le poteau à la droite du filet.

On ira donc en surtemps.

Alors que l’on évolue à trois contre trois, le défenseur Samuel Bourdages y va d’un bijou défensif  faisant avorter une manœuvre de Cournoyer, allongé de tous son long.

C’est finalement Hugo Audette qui tranche le débat. Le # 19 y va d’un tir parfait dans la partie supérieure du filet.

Les Grenadiers l’emportent par la marque de 4 à 3 et surprennent les Cantonniers.

Les Commentaires de l’entraîneur-chef Éric Lecompte

« C’est un match satisfaisant d’autant plus que nous avons plusieurs joueurs de blessés. Nous avons respecté notre plan de match. Je suis très satisfait  de la manière que les gars se sont comportés. »

« À regarder le match de ce soir, les gens vont dire que c’est une surprise, mais à ce temps ici de l’année, chaque équipe qui désire jouer peut l’emporter. On le voit présentement avec les Albatros du Collège Notre-Dame qui vont bien. Nous avons été discipliné dans notre système. Les petits détails on fait la différence comme bloquer des tirs. On a pris des meilleures décisions avec la rondelle. Nous avons joué avec plus de confiance. »

« La ligne de Loick Daigle, Zachary Séguin et Alex Larocque a fait de l’excellent travail face au gros trio adverse. Ils ont même marqué un but et terminer à + 1.  Loick fait un travail incroyable défensivement. C’est un joueur qui a beaucoup d’énergie.»

« Alexis Brisson et Gaudreau-Stewart sont des gars qui sont efficaces à 5 contre 5 et en infériorité numérique. Mathieu Blanchette a aussi connu un bon match. Il a joué physique et connaît son rôle. C’est plaisant de voir des joueurs comme ça qui proviennent de la structure et qui performent. Blanchette je l’ai coaché au niveau bantam. Marc-Olivier Samson aussi le connaît bien alors qu’il l’a dirigé dans le midget espoir. »

« Zachary L’Heureux sa plus grande qualité c’est que c’est un compétiteur, un gagnant. Des fois, il peut avoir la mèche courte ce qui peut lui nuire. Présentement, il est tellement dans une bulle. Tu vois que Zach se concentre sur son match. Après la première période, il avait déjà deux buts.  Il joue du gros hockey présentement et il se comporte comme un vétéran. » de poursuivre Éric Lecompte

« Frédéric Dutil n’était pas en mesure de jouer. Ce matin, à l’entraînement, il ressentait encore de la douleur. Il va subir une opération et va être tenu à l’écart du jeu de trois et six mois. Dans le cas de Charles-Olivier-Nadeau, il a présentement un plâtre. On parle encore de deux semaines dans son cas. Pour ce qui est de James Logan, c’est au jour le jour ».

« Demain on affronte les Vikings de St-Eustache avec un nouvel entraîneur Daniel Gauthier. C’est un gars avec qui j’ai joué pendant 4 ans. C’est un ami à moi. Je suis content pour lui. Ça fait souvent un effet sur l’équipe. Les joueurs vont être pompés et nous avons averti les gars d’être prêts ». de terminer le coach.

Les impressions de Zachary L’Heureux

« J’ai connu un bon match. J’ai été impliqué tout au long de la partie. En tant qu’équipe, nous étions un peu sur un down lors des quatre dernières parties. On voulait vraiment sortir fort. C’est ce que l’on a fait en première période et ça l’a payé. Nous avons travaillé tout au long de la rencontre et c’est le résultat que l’on voulait. »

« Je déteste la défaite. Je suis un gars qui va tout donner pour l’équipe. S’il faut que je bloque un lancer, je vais le faire. Le côté compétitif c’est un de mes atouts et j’en suis très fier ».

« C’est un honneur pour moi de représenter le Québec aux jeux du Canada. C’était beaucoup de travail. Il y a eu plusieurs camps. J’ai mérité ma place. » De terminer le # 91.

Le prochain match pour les Grenadiers (15-17-4) aura lieu le samedi 26 janvier alors qu’ils recevront les Vikings de St-Eustache. La partie débutera à 13h30.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Collaboration : Martin Thériault, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Maxime Maheu