Tableau des résultats
logo_des_grenadiers

Les Grenadiers terminent leur fin de semaine sur une bonne note

Par Dominic Boivin-dimanche 11 Nov 2018

-Magog- Après avoir perdu la veille par jeu blanc face aux Élites de Jonquière, les Grenadiers prenaient la direction de Magog  samedi, pour y affronter les Cantonniers. Châteauguay l’a emporté par la marque de 4 à 3 en fusillade et terminer leur fin de semaine sur une bonne note.

Vendredi soir

Les Grenadiers recevaient donc vendredi soir les Élites de Jonquière à l’occasion du match militaire ou 902 spectateurs s’étaient rassemblés au Centre Multisports.

Pour cet événement, le nouveau président de la ligue midget AAA Yanick Lévesque était présent sur les lieux. On se rappellera que l’animateur et producteur de RDS a déjà occupé des fonctions importantes avec les Riverains du Richelieu (Collège Charles-Lemoyne) dans les années 1990.

De son côté, Marc-Olivier Samson dirigeait son premier match comme entraîneur-chef intérimaire.

Les Élites occupent actuellement le 6e rang au classement général et la 4e position dans la section la COOP FÉDÉRÉE qui est la division la plus forte dans le circuit Lévesque.

C’est Hugo Chiasson qui est désignée dans la mêlée. Son vis-à-vis est William Blackburn.

Au premier vingt, les visiteurs ouvrent le pointage. Félix Abraham marque son deuxième de la saison. Vincent Dupuis récolte une mention d’aide sur le jeu.

Lors du second engagement, l’équipe de Steve Thériault en rajoute. Alors que le défenseur Anthony Marcil est puni pour coup de bâton, Justin Roy fait scintiller la lumière rouge.

C’est 2 à 0 Jonquière après 40 minutes de jeu.

Au dernier tiers, aucun but n’est inscrit au tableau indicateur. Les locaux ont eu plusieurs chances de s’inscrire au tableau, mais ce sont butés à un William Blackburn en possession de tous ses moyens. Le # 30 repousse les 35 tirs dirigés en sa direction. Sans surprise, il est nommé la première étoile RDS du match.

Les Élites l’emportent donc par la marque de 2 à 0.

Les impressions de l’entraîneur Marc-Olivier Samson

« Nous sommes bien sortis ce soir. Les gars ont acheté le plan de match. Nous voulions travailler derrière les défenseurs, amenés beaucoup de rondelles au filet. Nous avons eu l’avantage au niveau des chances de marquer 23 à 7 ce qui en dit long sur notre performance. »

Samedi après-midi

Le lendemain, les Grenadiers prenaient la route de Magog pour y affronter les Cantonniers.

La troupe de Félix Potvin est actuellement décimée par les blessures. Plusieurs éléments importants manquent à l’appel. On n’a qu’à penser aux attaquants Marshall Lessard et Justin Robidas.

Du côté des Châteauguois, Zachary Roy a été rappelé par l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Le cerbère Hugo Chiasson est de retour dans la mêlée. Son vis-à-vis est Olivier Adam.

En première période, les locaux passent près d’ouvrir le pointage. Zachary Bérubé se présente seul devant Chiasson, mais le cerbère se signale de la jambière droite donnant le ton à la rencontre.

À 13 :56 les visiteurs font preuve d’opportunisme. Évoluant sur le jeu de puissance, Xavier Séguin récupère un retour de lancer de Frédéric Dutil. Le # 26 trompe la vigilance d’Adam dans la partie rapprochée.

Avant que ce termine l’engagement, Magog créé l’égalité. Tristan Roy laissé sans surveillance touche la cible.

C’est l’égalité 1 à 1 après 20 minutes de jeu.

En période médiane, Châteauguay reprend les devants.  Évoluant à court d’un joueur Charles-Olivier Nadeau  y va d’une descente en zone adverse. Son tir surprend Adam.

De son côté, Chiasson est solide sur des menaces d’Isaac Belliveau, Alexandre Doucet et du défenseur Justin Bergeron.

Ses arrêts inspirent ses coéquipiers.

À 14 :23 Loick Daigle fait une passe transversale à Xavier Séguin qui inscrit son deuxième de la partie.

Avant que les deux équipes retraitent aux vestiaires, un moment inquiétant survient. Zachary L’Heureux reste allongé pendant un long moment sur la surface glacée, blessé à un genou. Il est escorté à l’aide de ses coéquipiers.

C’est 3 à 1 après 40 minutes de jeu.

Lors du dernier tiers, L’Heureux est de retour aux bancs des siens. Plus de peur que de mal dans son cas.

Ne comptez pas les Cantonniers pour battu. Ils reviennent de l’arrière en inscrivant deux filets sans riposte.

À 13 :09 Isaac Belliveau réduit l’écart de moitié.

Puis, le général à la ligne bleue Jacob Dion ramène les deux équipes à la case départ.

On ira donc en prolongation.

En surtemps, le capitaine Jacob Dion encore lui a une chance en or de donner la victoire aux siens. Il se présente seul devant Chiasson, mais Hugo a le dernier mot.

C’est finalement Zachary Séguin qui tranche le débat en fusillade alors qu’il trompe la vigilance d’Olivier Adam d’un tir précis.

Les Grenadiers l’emportent en fusillade par la marque de 4 à 3 et terminent leur fin de semaine sur une bonne note.

Le gardien Hugo Chiasson récolte la première étoile de la rencontre lui qui a repoussé 38 des 41 rondelles dirigées vers lui.

Les impressions de l’entraîneur Marc-Olivier Samson

« J’avais demandé aux gars de sortir fort, de terminer leurs mises en échec. C’est exactement ce que nous avons vu en première période. En deuxième période, on a continué de travailler pour prendre l’avance 3 à 1. En troisième période, les punitions leur ont donné beaucoup de momentum. Le dernier 5 minutes, nous les avons regardé jouer. Ça tournait dans notre zone ! En prolongation, on a compétitionné avec eux. Ce fut une grosse performance d’Hugo Chiasson qui a effectué des arrêts clés. Il est allez chercher la victoire en fusillade. »

« L’intensité cet après-midi ? C’est au-delà de ce que nous pouvions espérer. C’était le mot d’ordre en fin de semaine. Je suis vraiment satisfait des joueurs. »

« Pour Zachary L’Heureux, il n’y a rien de grave. Je n’ai pas vu le coup, car ça s’est produit du côté du banc. Je vais être en mesure de le voir sur le vidéo prochainement. Zach c’est un gars qui est dur sur son corps. Je savais qu’il reviendrait en troisième période. »

« Xavier Séguin depuis un mois a vraiment acheté ce que l’on a voulu lui amener comme identité. Il arrive d’un niveau inférieur. C’est une adaptation. Nous sommes vraiment satisfaits de ce que l’on voit. »

Le prochain match pour les Grenadiers (9-9-2) aura lieu le mercredi 14 novembre prochain alors qu’ils recevront les Lions du Lac St-Louis. La partie débutera à 19h35.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Martin Thériault, les Grenadiers de Châteauguay