logo_des_grenadiers

Un premier match à oublier pour les Grenadiers

Par Dominic Boivin-samedi 09 Mar 2019

-Magog- Les Grenadiers (9) amorçaient vendredi sa série 3 de 5, quart de finale, face aux Cantonniers de Magog (2). Un premier match à oublier pour la troupe d’Éric Lecompte qui s’est inclinée par la marque de 5 à 1 devant une foule de 969 spectateurs à l’aréna de Magog.

Les Grenadiers en viennent donc aux prises avec une équipe qu’ils connaissent bien. En saison régulière, les formations en présence se sont affrontées à 5 occasions. Les Cantonniers ont eu le meilleur à 3 reprises.

Des pertes

En cours de route, l’équipe de Félix Potvin a perdu un élément important alors que l’attaquant Marshall Lessard a été rappelé par les Foreurs de Val D’Or dans la LHJMQ.

De son côté, Châteauguay a subi le même sort lorsque Zachary Roy a reçu un coup de fil de la part de son entraîneur-chef Bruce Richardson pour joindre les rangs de l’Armada de Blainville-Boisbriand.

La tâche s’annonce ardue pour la formation châteauguoise. Elle affronte un club qui a beaucoup de profondeur avec les Alexandre Doucet, Justin Robidas, Isaac Belliveau, Olivier Picard, Jésus-Piaget Ntakarutimana et le général à la ligne bleue Jacob Dion.

De plus, le cerbère Olivier Adam est solide devant le filet des siens, comme en font foi sa fiche de 15-1-5, sa moyenne de 1.78, son pourcentage d’efficacité à 0.921 et ses 5 jeux blancs.

Au début de la première période, les visiteurs sont pris en défaut. Zachary Séguin est puni pour avoir fait trébucher. Magog a une chance d’ouvrir les hostilités, mais en vain.

Quelques instants plus tard, à leur tour, les Grenadiers se voient décerner un jeu de puissance alors qu’Édouard Desnoyer cause de l’obstruction, mais sont incapables de capitaliser.

Les locaux sont les premiers à s’inscrire au tableau. Alexandre Doucet touche la cible. Justin Robidas et Karl Vaillancourt récoltent des mentions d’aide sur le jeu.

Une période dominée par Magog comme en font foi les 14 tirs contre 4.

C’est 1 à 0 après 20 minutes de jeu.

En période médiane, les Cantonniers doublent leur avance. En avantage numérique, Olivier Picard fait scintiller la lumière rouge.

Puis, avant que les deux équipes retraitent aux vestiaires, Alexandre Doucet porte un dur coup à ses rivaux alors qu’il inscrit son sixième des séries et deuxième de la partie.

C’est 3 à 0 après 40 minutes de jeu.

Au dernier tiers, les visiteurs brisent finalement la glace.

À 7 :38, Logan Nutbrown passe dans l’enclave à James Logan. Le #65 déjoue Olivier Adam du côté de la mitaine.

Mais moins d’une minute plus tard, Justin Robidas redonne une priorité de trois buts aux siens.

En fin de rencontre l’entraîneur-chef Éric Lecompte tente le tout pour le tout en retirant son gardien à la faveur d’un sixième attaquant. Olivier Picard en profite. Il loge le disque dans une cage abandonnée.

Un premier match à oublier pour les Grenadiers qui s’inclinent par la marque de 5 à 1

Les impressions de l’entraîneur-chef Éric Lecompte

« Les Cantonniers méritaient la victoire. Ils ont été les premiers sur la rondelle toute la soirée. Ils ont travaillé plus fort que nous. On ne peut se permettre d’avoir moins d’intensité quand tu affrontes une équipe comme Magog. »

« Il faut oublier ce match-là, se retrousser les manches et mettre nos bottes de travail. Je sais que nous avons du caractère et pouvons jouer mieux. C’est la beauté des séries. Tu dois aller puiser au fond de tes réserves et trouver des solutions. »

Le match # 2 de la série quart de finale aura lieu le dimanche 10 mars de nouveau à l’aréna de Magog. La rencontre débutera à 13h30.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Les Cantonniers de Magog et Martin Thériault.