Tableau des résultats
logo_des_grenadiers

Vaudreuil-Dorion vibre au rythme des Grenadiers

Par Dominic Boivin-samedi 01 Déc 2018

Vaudreuil-Dorion – Les Grenadiers de Châteauguay étaient à l’aréna de Vaudreuil-Dorion vendredi pour affronter le Blizzard du Séminaire St-François. Dans une rencontre chaudement disputée, la troupe d’Éric Lecompte s’est inclinée par la marque de 4 à 3 devant 765 spectateurs présents.

Vaudreuil-Dorion vibrait donc au rythme des Grenadiers. Cette partie étant dédiée à l’association du hockey mineur de cette ville.

Les Grenadiers affrontent une équipe qui connaît sa part d’ennui. La troupe de Frédéric Parent vient d’encaisser la défaite dans ses cinq derniers affrontements.

C’est Hugo Chiasson qui est désigné dans la mêlée. Un choix tout à fait légitime de la part de son entraîneur puisque le # 33  est issu de cet endroit. Son vis-à-vis est Philippe Larue.

Le Blizzard prend les devants

On devait s’attendre à un départ canon de la part du Blizzard. C’est exactement ce qui se produit. Alors que Charles-Olivier Nadeau est au cachot pour double échec, les visiteurs ouvrent les hostilités. Le capitaine Fabrice Drouin posté à l’embouchure du filet, trompe la vigilance du # 33.

Le Séminaire St-François double son avance. Brendan Tremblay profite d’une rondelle libre dans l’enclave pour faire bouger les cordages.

Les Grenadiers brisent la glace. Alexis Brisson marque son tout premier but en carrière dans la ligue midget AAA.

Avant qu’on entende le son de la sirène, Zachary Chalifoux bien démarqué, décoche un tir qui rate de peu la partie supérieure du filet.

C’est 2 à 1 après 20 minutes de jeu.

En période médiane, Châteauguay passe près de créer l’égalité. Karl Ste-Marie décoche un tir à bout portant, mais  Larue refuse de céder.

Ce n’est que partie remise. À 9 :23 Frédéric Dutil soulève la foule en inscrivant son quatrième de la saison.

Puis, les Châteauguois jouent de malchance. Le tir sur réception de Zachary L’Heureux frappe de plein fouet le poteau à la droite du filet.

À 15 :12 et évoluant sur le jeu de puissance, le défenseur Anthony Marcil touche la cible.

Après ce but, question de stopper l’ardeur de ses adversaires, Frédéric Parent commande un temps d’arrêt.

Une stratégie qui fonctionne puisque Fabrice Drouin marque son deuxième de la partie.

C’est l’égalité 3 à 3 après 40 minutes de jeu.

Au dernier tiers, les deux équipes ont plusieurs chances de marquer. Karl Ste-Marie décoche un tir du cercle des mises en jeu, mais le # 31 est bien sorti pour couvrir son angle.

De son côté, Hugo Chiasson ne veut certes pas se faire voler la vedette. Il est solide aux dépens de Guillaume Richard.

À 17 :42 Charles-Olivier Nadeau écope d’une punition fort discutable qui fera la différence. Shaun Mahoney laissé sans surveillance pousse le disque derrière la ligne rouge.

Les Grenadiers s’inclinent de justesse par la marque de 4 à 3 devant une foule survoltée qui a grandement apprécié le spectacle présenté.

Les impressions du gardien Hugo Chiasson

« Je ne mentirai pas. J’étais stressé au début. Lorsque j’ai entendu mon nom, ça m’a réconforté et le stress a diminué. Malheureusement, on a perdu 4-3 sur un mauvais rebond, mais ce sont des choses qui arrivent. »

«C’était un match spécial pour moi. J’avais dit à Éric que je voulais garder les buts. J’aurais aimé remporter cette partie-là. Malheureusement, ce n’est pas ce qui s’est produit. »

Les impressions de l’entraîneur-chef Éric Lecompte

« C’est un match en deux temps. On savait que le Blizzard serait sorti fort. On s’est fait prendre au jeu. En arrière 0-2, on a démontré du caractère pour revenir dans le match. Il faut apprendre à gérer les temps forts des autres équipes. Il ne faut pas paniquer. Il faut jouer avec confiance et ne pas avoir peur de perdre. On va sortir avec des meilleurs résultats. »

« Hier, on a fait du vidéo. Le Séminaire St-François s’est comporté de la même façon que  contre Charles-Lemoyne. C’est une équipe qui a un alignement très équilibré. C’est un bon match, on a travaillé fort. »

« Nous avons eu des opportunités sur le jeu de puissance en troisième période. Malheureusement, on n’a pas su capitaliser. Les chances étaient là. On a raté des filets déserts ce qui a tué le momentum. »

« Alexis Brisson a joué un très bon match. Il a patiné. C’est un joueur avec un gros gabarit et un bon lancer. Je voyais qu’en début de match, il était nerveux. Ce trio-là de Ste-Marie-Dutil-Brisson a connu un excellent match. Ils ont joué contre la meilleure ligne de l’autre côté. Mes gars ne sont pas surtaxés. Je n’ai pas coupé mon banc. Tout le monde va avoir de l’énergie contre les Cantonniers de Magog. »

Les trois étoiles RDS

1er Fabrice Drouin  (SSF, 2 buts 0 passe)

2e Hugo Chiasson (CHA, 35 arrêts, 39 tirs)

3e Anthony Marcil (CHA, 1 but, 1 passe)

Le prochain match pour les Grenadiers (11-11-3) aura lieu le samedi 1er décembre alors qu’ils visiteront les Cantonniers de Magog.  La partie débutera à 13h30.

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Collaboration: Martin Thériault, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Martin Thériault