logo_des_grenadiers

Victoire convaincante des Grenadiers à Saint-Eustache

Par Dominic Boivin-dimanche 09 Déc 2018

-Saint-Eustache- Après leur défaite face aux Lions du Lac St-Louis, les Grenadiers prenaient la route de Saint-Eustache pour y affronter les Vikings. La troupe d’Éric Lecompte a offert une solide performance l’emportant de façon convaincante par la marque de 6 à 3 dimanche, à l’aréna Florian-Guindon.

Une période à sens unique

Un peu comme ils l’ont fait vendredi, les Grenadiers entament le match en trombe déployant beaucoup d’intensité en zone adverse obligeant leurs adversaires a prêché d’indiscipline.

Alors que Justin Gill est puni pour un double échec devant le filet à l’endroit de Loik Daigle, les Grenadiers en profitent.

Charles-Olivier Nadeau y va d’une frappe du point d’appui, côté de la mitaine, qui trouve refuge derrière la ligne des buts.

Puis, alors qu’Émile Pichette est au banc des pénalités, les visiteurs doublent leur avance. James Logan  fait bouger les cordages.

Avant que ce termine l’engagement, Châteauguay en rajoute. Zachary Roy décoche un tir précis du cercle des mises en jeu qui surprend le # 29.

Une période à sens unique pour la formation châteauguoise comme en font foi les 24 tirs contre 3.

C’est 3 à 0 après vingt minutes de jeu.

En période médiane, la domination se poursuit. Le pauvre Shingarov est laissé à lui-même. Il repousse tant bien que mal des menaces de Zachary Roy, Zachary L’Heureux et Frédéric Dutil.

Par la suite, on a pu voir l’entraîneur-chef Alexandre Gagnon être dans tous ses états derrière le banc sermonnant ses joueurs, insatisfait de l’effort fourni.

Un message que semble avoir capté Alexis Belisle puisque quelques instants plus tard, le # 11 y va d’une incursion en zone adverse. Son tir heurte le poteau à la droite du filet.

Sur la même apparition, il se présente seul devant le cerbère Daniel Carrière qui refuse de céder.

Châteauguay consolide son avance.

À 5 :47 Loick Daigle marque son septième de la saison.

Puis, Alex Larocque bien posté dans l’enclave reçoit un passe de Frédéric Dutil. Le # 35 loge le disque dans la partie rapprochée.

Comme si ce n’est pas suffisant, sur une descente à deux contre un, ce même Dutil trompe la vigilance du pauvre Shingarov qui n’a rien à se protéger.

Après ce filet, il est retiré de la partie.  Nikolas Hurtubise s’amène dans la mêlée.

Avant que les deux équipes retraitent aux vestiaires, Noah Gaudette s’échappe. Son lancer du revers à ras la glace déjoue Carrière entre les jambières.

Les lancers au but sont maintenant de 40 à 10 favorisant Châteauguay.

C’est 6 à 1 après 40 minutes de jeu.

Au début de la troisième période, les Vikings ont un regain d’énergie. Sur le jeu de puissance, Alexis Belisle profite d’un retour de lancer pour loger la rondelle derrière la ligne rouge.

Quelques instants plus tard, Charles-Antoine Archambault décoche un tir que le cerbère Daniel Carrière aurait bien aimé revoir sur cette séquence.

Ce sera tout. Les Grenadiers (12-13-3) l’emportent de façon convaincante par la marque de 6 à 3 eux qui ont dominé 55 contre 22 au chapitre des tirs au but. Ils stoppent du même coup leur séquence infructueuse à quatre défaites.

Les Commentaires d’après-match de l’entraîneur-chef Éric Lecompte

« J’ai passé un message aux gars. Je leur ai dit que c’est important d’y croire jusqu’à la fin et de focuser là-dessus. En première période et deuxième période, nous avons été dominants. L’avantage numérique a produit. Nous avons fait notre travail. En troisième période, on a senti les Vikings avoir un regain d’énergie. Mes joueurs ont bien géré leur match. »

«On a apporté un changement aujourd’hui. Nous avons utilisé Charles-Olivier Nadeau à la défense ce qui a été très bénéfique. C’est un joueur qui est respecté dans la ligue par son lancer. Il amène plus de rondelles au filet. Charles-Olivier a même compté cet après-midi du point d’appui. Il a été incroyable ! ».

« Une victoire payante. C’est positif juste avant d’entamer le Challenge qui débutera mercredi au Saguenay. » De terminer le coach.

Les trois étoiles RDS du match

1- Charles-Olivier Nadeau (CHA, 1 but, 1 passe)

2-Frédéric Dutil (CHA, 1 but, 1 passe)

3- Olivier Bélisle (STE, 1 but, 1 passe)

Texte de Dominic Boivin, les Grenadiers de Châteauguay

Crédit photo : Maxime Maheu